Titouan Puyo : 3 questions avant les championnats de France à Talloires (lac d’Annecy)

Titouan Puyo était déjà là il y a 9 mois avant que tout parte en cacahouète comme il le dit si bien… Nous avons posé 3 questions à Titouan Puyo, meilleur français sur le circuit international depuis 2014 avant son retour à Talloires pour les championnats de France !

  1. Salut Titouan ! Déjà de retour sur le lac d’Annecy ! Tu as trop aimé la GlaGla Race c’est ça 😉 ?

Ben ouais, le cadre était top donc j’avais hâte de revenir ! Haha. Je garde un super souvenir de cet évent en janvier, ça paraît tellement loin déjà car c’était avant que tout parte en cacahuète ! Content que le lac et Talloires soit le spot de ces championnats de France ! En plus ça va être un gros event encore, avec du monde sur la ligne de départ j’espère ! Malheureusement je scrute la météo et j’ai l’impression qu’on va avoir plus froid qu’à la glagla race haha. On va encore plus mériter la fondue dimanche soir !

  1. Comment va la motivation avec cette saison sans les grands rendez-vous habituels et très peu de compétitions maintenues ?

Je m’estime plutôt chanceux pour le coup, j’ai pu venir ici en France pour des compets et avant ça j’avais eu quelques courses de va’a en Calédonie ! Malgré l’annulation de certains events j’ai réussi à retomber sur mes pattes, à la place de Namur j’ai profité des vagues landaises, à la place de Bilbao j’ai pu faire une compèt de va’a sur Toulon et a la place de Prague j’ai pu aller a Fort Boyard challenge pour un super downwind.

Quand je fais le bilan j’ai fais plein de courses au final, donc c’est top, et dans plein de beaux endroits, la Vendée, Pornichet, La torche et les compets à venir s’annoncent super aussi , car après Annecy on va en Corse, pour le Corsica paddle Trophy , ça va être trop beau.
Donc oui plutôt heureux de ce que j’ai pu me mettre sous la dent même si il y avait pas où peu d’étrangers et moins de monde sur les départs !

  1. Cet été la pratique du paddle sur les plages un peu partout a explosé, pourtant le nombre de compétiteurs n’augmente pas ou très peu. Comment tu expliques ça ?

3 : Je suis en France depuis fin juillet, j’ai halluciné du monde en sup sur les plans d’eaux ! J’ai du répondre à plein de questions, car au final nos planches de races sont peu connues ! Il y a beaucoup de matos gonflable ou école dans les centres de location, normal, peut être qu’une ou deux boards de race pourraient susciter des envies. Mais c’est sur que ce qui est accessible c’est le gonflable ! Normal que ce boum estival ne se ressente pas déjà mais avec le décalage ils vont peut être arriver sur les courses au printemps prochain !
Mais j’ai déjà vu des nouvelles têtes et même sur les podiums d’ailleurs donc c’est déjà bon signe ! A nous de donner envie de faire de la compèt en offrant un beau spectacle ce weekend !

Un grand merci Titouan d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! Bonne chance pour ce week-end !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: